La place de l'hôtel de ville

La place de l'hôtel de ville qui a très peu changé depuis le milieu du 19eme siècle.
De  1837 à 1840, la vieille église est remplacée par l'église actuelle. En effet, l’ancienne église avait bien piètre allure : elle menaçait ruine et le clocher qui avait commencé à s’écrouler avait été rasé. En 1837, du clocher ne subsistait que quelques murs d'une hauteur de cinq mètres, couverts de planches…
L’ancienne église était bâtie perpendiculairement à l’église actuelle (le chœur orienté vers Jérusalem), le porche étant situé en face du presbytère. L’église était entourée du cimetière qui a été transféré, au début du 19eme siècle, à son emplacement actuel. Les rues actuelles existaient mais des maisons ont été détruites pour permettre l'aménagement de la place de l'hôtel de ville.
La construction de la marie et des écoles date de 1853. Comme pour l’église, les pierres proviennent des carrières de Talant.

Mairie et église

Le cadran solaire de la mairie :
Le disque indiquant les heures de la journée comporte aussi les signes du zodiaque ainsi que les mois de l'année. Traversant les mois de mars et octobre, on distingue la ligne d'équinoxe.
L'ombre de la tige de métal plantée en haut du bâtiment donne l'heure de la journée par temps ensoleillé.
Sur le cadran solaire figurent également des indications géographiques sur Brazey en Plaine.
On peut y voir notamment les coordonnées géographiques c'est-à-dire sa longitude et sa latitude. La latitude boréale de Brazey est de 47° 7' 30".
La longitude inscrite est 2° 52' 30" mais correspond à la latitude calculée à partir du méridien de Paris (adopté comme référence en France en 1855 puis abandonné au profit du méridien de Greenwich en 1911). Le méridien de Paris se situe à 2° 20' 14” à l’est du méridien de Greenwich.
On apprend aussi que la mairie est située à une hauteur moyenne de 194 m au dessus du niveau de la mer, que la hauteur moyenne barométrique est de 741,5 mbars, que la température moyenne (en 1855) est de 12 degrés Celsius.

Document importé depuis cybercommunes.