Une maison de santé pour Brazey

Depuis le début de l’année 2011, le conseil municipal de Brazey-en-Plaine et les professionnels de santé ont réuni leurs forces pour imaginer le projet de santé du bassin de vie de Brazey-en-Plaine. L’objectif pour l’avenir est de conforter une offre de soins satisfaisante pour la population. Rapidement, l’idée d’un projet de maison de santé s’est imposée, projet qui reposerait sur une organisation plus large de tous les professionnels de santé en pôle pluridisciplinaire. La première phase des travaux vient de s'achever et une partie des professionnels de santés ont déjà intégré le nouveau bâtiment. Ce projet ambitieux répond à un besoin essentiel de la population de la commune mais aussi des communes voisines.

1- La constitution du pôle pluridisciplinaire de santé :

En septembre 2011, les élus et les professionnels ont choisi de faire appel à MSA SERVICES Bourgogne pour les accompagner dans le montage et l’écriture de ce projet, dans le but de vérifier la faisabilité du projet et de réunir les conditions nécessaires à sa mise en place.

Médecins, infirmiers, kinésithérapeute, pharmacien ont ainsi écrit ensemble un projet de santé pour ce territoire, appuyés pour ce faire par le Dr Menu, médecin coordonnateur à la MSA. Ce projet de santé définit des actions visant à renforcer la présence de professionnels de santé, à coordonner leurs interventions, à développer des actions de prévention santé. Les professionnels de santé prévoient également d’accueillir des stagiaires, pour donner envie à de nouveaux praticiens de s’installer sur ce territoire.

Tous les professionnels de santé, réunis en association depuis début 2011, mettent en place collectivement des actions concrètes de formation ou de prévention qui entrent dans le cadre de ce projet de santé. Ils vont progressivement rapprocher et coordonner leurs pratiques pour un suivi le plus complet possible de chaque patient.

2- La maison de santé, un projet ambitieux pour la commune :

Le projet immobilier de maison de santé pluridisciplinaire établi par Monsieur Serge Roux, architecte, comprend deux phases de travaux. La première phase concerne la construction d'un nouveau bâtiment, la seconde phase la réhabilitation de l'immeuble actuellement occupé par les médecins.

Le bâtiment neuf est aujourd'hui terminé et a accueilli les professionnels de santé le 2 novembre 2015.

Il développe une surface de planchers de 437 m². Il comprend, quatre cabinets médicaux et deux salles d’attentes pour les médecins généralistes ainsi que deux cabinets pouvant être utilisés occasionnellement par des spécialistes (psychiatre ou cardiologue par exemple), des sages-femmes ainsi que par le centre de protection maternelle et infantile (PMI) du conseil général. L’immeuble permet également l’accueil d’un cabinet d’infirmiers comprenant notamment une salle d’attente, une salle de soins. Enfin, le nouvel immeuble a permis l'implantation d'un cabinet de kinésithérapie. A l’étage est installée une salle de réunion, un local d’archives ainsi qu’un studio permettant le logement d’un médecin stagiaire.

La deuxième phase de travaux commencera prochainement. L’immeuble existant, lorsqu’il sera réhabilité, permettra d’accueillir un ambulancier, un podologue et un cabinet dentaire.La superficie de ce bâtiment est de 136 m².

Les deux bâtiments répondront à la norme BBC (bâtiment de basse consommation énergétique). L’isolation thermique sera notamment renforcée permettant une faible consommation énergétique et des rejets réduits de CO² conformément à la norme RT 2012. La consommation d’énergie dans ce type de bâtiment est divisée par trois en comparaison à un bâtiment traditionnel.

Le coût total des travaux est de 1.272.127 € hors taxes, à quoi il fait ajouter le coût de la maîtrise d’œuvre (architecte) soit 138.000€ environ. Le marché public a été réparti en 16 lots et attribués à 16 entreprises jugées les « mieux disantes ». Le montant des subventions obtenues s’élève à 803.343€ dont 75% seront versés par l’Etat, 9,3% par la Région Bourgogne, 15,6% par de Département de la Côte d’Or.

Il est à souligner que, bien évidemment, les professionnels qui utiliseront la maison médicale paieront un loyer ce qui réduira la charge pour la commune.

 

 

 

Octobre 2015, la maison de santé en phase d'achèvementsignature en mairie des baux de location